NANTERRE — L'influence de Nicolas Sarkozy dans son ancien fief électoral des Hauts-de-Seine a subi un cinglant revers dimanche avec la défaite de son amie proche Isabelle Balkany.
La déroute d'Isabelle Balkany est particulièrement édifiante pour l'UMP locale : elle a été battue sèchement (44,05%) par un candidat divers droite (DVD), inconnu du grand public, Arnaud de Courson, dans un canton réputé imprenable au parti présidentiel.

karcher_a_levallois